Vaour.org
informations, expression, opinion

Parle de vaour, des environs et aussi de ce qui se passe ailleurs

Didier

Didier nous a quitté. J’ai partagé avec lui l’expérience de Vaournet.

Article mis en ligne le 29 août 2022

par Gérard Lanoye

Didier

Didier nous a quitté le 24 août 2022. Il a été enterré au cimetière de Vaour le 26 août 2022.

J’ai partagé avec lui l’aventure de Vaournet [1]. À l’époque où il commençait à y avoir en France des connexions dites à haut débit par l’ADSL, nous savions qu’il nous faudrait attendre de nombreuses années à Vaour pour en disposer.

Didier a eu l’idée de mettre en place le haut débit à Vaour par une connexion par satellite. Et pour que les habitants de Vaour puisse en profiter, il a mis en place un réseau wifi. Il a installé et configuré sur chaque routeur wifi un système d’exploitation libre remplaçant le système du fabricant. Chaque routeur permettait la connexion haut débit à internet et pouvait servir de relais à un autre routeur. Avec les derniers routeurs utilisés (Buffalo), la petite antenne de l’appareil pouvait suffire, il fallait parfois installer une antenne bricolée avec une boite de conserve, dans certains cas une antenne parabolique était nécessaire. Une antenne installé à l’atelier de Robin pouvait servir de relais pour atteindre des habitations éloignées.

Le wifi est réputée être une solution pour les réseaux dans les bâtiments mais pas entre bâtiments. C’est pourtant ce que nous avons réalisé grâce à Didier, nous avons même connecté notre réseau à celui du Plateau Cordais. Didier a réalisé à titre expérimental une connexion à plus de 10 km de distance entre un pylône dans le groupement forestier de Vaour et une maison à Cordes. Wikipedia parle du rôle de Didier dans la création de réseaux associatifs dans le monde rural voir Wikipedia réseaux sans fil communautaires.

Vaour a été la première commune du Tarn à avoir un accès internet par satellite, c’est une autre commune que la Dépêche du Midi a considéré comme la première, il est vrai que cette commune avait demandé des subventions au Conseil Régional.

J’ai participé à Saillans à un rassemblement sur la démocratie participative, j’ai fait partie du groupe de travail qui envisageait l’utilisation des outils de communication informatique. J’ai eu la surprise de constater que quelqu’un connaissait Vaour : il se tenait au courant de l’utilisation de ces techniques et il connaissait ce que Didier avait mis en place à Vaour.

Didier, tu as aidé de bien d’autres manières notre village et ses habitants, je t’en remercie.